AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 everybody's watching [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia Hoffmann
Grande fortune

Grande fortune
avatar

Messages : 155
Clintz : 1408
Date d'inscription : 23/06/2014

MessageSujet: everybody's watching [libre]   Dim 12 Avr - 14:31

everybody's watching


Most human beings are quite likeable if you do not see too much of them.

Certains jours, ça lui faisait plaisir d’avoir les cameras braquées sur elle. C’était flatteur, ça donnait une impression d’importance et, soyons honnêtes, quel jeune adulte n’aime pas se sentir important à l’occasion ? Et bien c’était ça le problème : ce n’était pas qu’à l’occasion. Dans son ancienne vie, Lydia n’avait connu que le gros appareil photo de ses parents, ainsi que le caméscope que son père avait acheté une année et qui avait fini dans la fosse à purin – crise d’humeur alors qu’il venait d’effacer par erreur le dernier Noël. Maintenant, sa vie était ponctuée par les flashs des appareils photo des paparazzis. On ne pouvait jamais être tranquille.

La jeune héritière, aujourd’hui, en avait assez. Pas moyen de faire trois pas sans être dérangée, et elle n’avait pas envie d’être suivie là où elle se rendait. Tout ce qu’elle voulait, c’était aller prendre un verre, tranquillement. Elle ne se rendait pas dans un bar recommandé par son nouvel entourage : poussiéreux, pas trop fréquenté. Mais elle aimait bien ce bar, parce qu’il lui rappelait chez elle, avant que tout cet argent ne lui tombe sur la tête et qu’elle ne devienne membre de la haute société. La jeune fille qu’elle était avant tout cela était toujours présente : dans un coin de son esprit, elle évaluait le ridicule de sa situation et se moquait de ce qu’elle devenait. Trop souvent, Lydia ignorait cette voix. Aujourd’hui, elle s’était laissée tentée à redevenir elle-même. Échapper au regard de ces caméras ne serait pas facile, mais il lui fallait au moins essayer : elle n’y arrivait pas tout le temps.

Elle avisa un édifice et s’y engouffra. Quelques magasins s’y trouvaient. Elle se dirigea instinctivement vers les toilettes, rapidement, avant qu’on ne puisse la suivre. Mais avant de pouvoir y entrer, elle bouscula quelqu’un. Une idée lui vint.

« Combien, pour échanger vos vêtements avec les miens ? »

La voix de l’ancienne Lydia se moqua dans un coin de son esprit. Il n’y a pas si longtemps, elle n’aurait jamais pensé acheter les services de quelqu’un, ni quoi que ce soit.  

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clintcity.forum-canada.net
Kenny
Zombie affamé

Zombie affamé
avatar

Messages : 18
Clintz : 1021
Date d'inscription : 24/02/2015

MessageSujet: Re: everybody's watching [libre]   Dim 19 Avr - 12:12

Tout prêtre du dieu Griffonmor et magicien du feu qu’il était, et aussi plein d’ambition, Kenny n’en restait pas moins un ado de 15 ans. Et la dernière édition de son jeu vidéo préféré (du moment bien sûr) ne risquait pas d’échapper à sa voracité. Le garçon s’était levé tôt (avant 11h du matin c’est trop tôt) ce matin là puis s’était préparé en vitesse (pas de douche, pas de petit déjeuner, il avait juste enfilé ses fringues de la veille même s’il s’était quand même donné la peine d’un coup de déo au passage) et avait foncé au centre commercial. Bon, l’ennui c’est que galoper dans les rues de Clint City avec le ventre vide, bah ça donne faim. Du coup, avant d’aller au magasin de jeu, Kenny fut obligé de faire une pause au fast food pour s’enfiler un hamburger et des frites, arrosés d’un bon litre de coca. Sans oublier la glace pour la fin (faim ?). Et enfin, ENFIN ! il s’était pointé au magasin de jeux vidéos pour acheter son précieux jeu.

En ado qui se respecte, il fit le tour du magasin pour reluquer les autres jeux, et flâna entre les rayons en bavant sur d’autres jaquettes elles aussi très intéressantes. Malheureusement, malgré son envie irrépressible de prendre d’autres jeux, il n’avait plus assez d’argent pour ça, le fast food avait mangé le reste de son argent de poche. Tant pis, il demanderait à ses parents en rentrant pour avoir plus d’argent.

Une fois sorti du magasin, le coca avait eu le temps de descendre dans la vessie, il fit donc halte aux toilettes avant de rentrer. Et c’est là qu’en sortant une femme lui rentra dans le lard en lui demandant ses habits. Kenny éclata de rire sans chercher à cacher sa moquerie. C’était ça la passion aussi, être nature et ne rien dissimuler. Son regard monta et descendit ouvertement sur la personne manifestement friquée qui demandait comme une supplique à acheter ses habits. Kenny voulait bien son argent mais…

« Si vous voulez mon avis, on aura l’air plus ridicule qu’autre chose si on échange. Et même si ça ne tue pas, tout votre argent ne suffirait pas à rembourser l’humiliation. »

Les riches vivaient vraiment sur une autre planète !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Hoffmann
Grande fortune

Grande fortune
avatar

Messages : 155
Clintz : 1408
Date d'inscription : 23/06/2014

MessageSujet: Re: everybody's watching [libre]   Mer 22 Avr - 21:40



Lydia fut un peu prise de court par le rire moqueur du garçon et, de son côté, elle ne fit aucun effort pour dissimuler un froncement de nez agacé. Il y avait déjà assez de sa propre voix intérieure qui se moquait d’elle constamment; elle n’avait aucun besoin qu’un jeune blanc-bec ne vienne en rajouter une couche. La voix du garçon n’avait rien d’amical non plus. Elle sentait bien, dans sa voix, son rire, son regard, qu’il la jugeait, et sûrement pas positivement. Elle soupira. Maintenant elle pourrait même mettre un visage sur sa voix intérieure. Elle jeta un œil à sa propre tenue, qui n’aurait pas été « si » ridicule sur un garçon. Des jeans, un haut à capuchon. Il pouvait toujours cacher son visage si ça le gênait. D’accord il y avait pas mal de paillettes et de couleurs pas mal féminines, mais … comme on le lui avait rapidement fait comprendre lors de son entrée dans ce monde … tout s’achète.

« Écoutez… »

Elle s’interrompit. La porte par laquelle elle était entrée dans l’édifice venait de s’ouvrir et des voix s’approchaient. Elle devina qu’il s’agissait de ces satanés photographes et se dépêcha de se glisser dans la salle de bain, sans manquer de faire signe au garçon de la suivre, un doigt sur les lèvres pour qu’il comprenne que c’était de cette foule qu’elle se cachait.

« Dites un prix, n’importe quoi. Je vous accorde que l’humiliation, c’est difficile à rembourser... »

Quelque chose, quelque chose. Il fallait qu’elle pense à quelque chose. Ce n’était pas une activité qu’on l’encourageait à entretenir depuis son arrivée ici : « Faire ce qu’on vous dit suffit, jeune fille. Contentez-vous d’être belle, de hocher la tête en souriant et tout ira bien. » Elle se força à sourire.

« Si je vous donne l’argent, vous irez me procurer un long manteau et un chapeau ? »

Deux accessoires qu’elle devrait avoir constamment dans son sac. Ça finirait bien par lui entrer dans le crâne.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clintcity.forum-canada.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: everybody's watching [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
everybody's watching [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
clintcity :: clint city :: l'upper 's' side-
Sauter vers: